Noémie Lorentz

Noémie Lorentz est doctorante contractuelle allocataire monitrice en philosophie à l’Université Paris-Sorbonne et membre du Laboratoire des Arts et Philosophies de la Scène (LAPS). Elle rédige actuellement une thèse, sous la direction de Jacqueline Lichtenstein, intitulée « Au corps des choses – Etude sur la marionnette contemporaine occidentale », dont la clef de voûte est la question du corps contemporain. Conçue comme une « philosophie de terrain », cette recherche s’applique notamment à remettre en question le rapport entre une « théorie », d’une part, et une « pratique », d’autre part, en élaborant une méthode consistant à éprouver la pensée non pas d’abord par la pensée, mais par le corps, la matière scénique.

 

Noémie Lorentz is a PhD candidate and Teaching Fellow in the philosophy department of the University Paris-Sorbonne. She is currently writing a dissertation entitled “Au corps des choses – Etude sur la marionnette contemporaine occidentale” [Of puppets and bodies – A philosophical study of contemporary western puppetry], under the supervision of Pr. Jacqueline Lichtenstein. Her research addresses the question of the “contemporary body” through a philosophical analysis of the puppetry art. Far from the traditional academic opposition between “theory” and “practice”, her research combines theoretical research and “field study” based on actual puppet performances. She is a member of a research group on philosophy and performance (LAPS – Paris-Sorbonne).