Raphaèle Fleury

Raphaèle Fleury, docteure de l’université Paris-Sorbonne en Littérature et Civilisation françaises, est l’auteur de plusieurs publications sur le théâtre de Paul Claudel et sur les marionnettes, parmi lesquelles La Marionnette traditionnelle (Gadagne Musées, 2010), et Paul Claudel et les spectacles populaires, le paradoxe du pantin (Classiques Garnier, 2012). Chef de projet du Portail des Arts de la Marionnette (PAM) de 2009 à 2011, elle est aujourd »hui responsable du pôle Recherche et Documentation de l’Institut International de la Marionnette qui coordonne les activités patrimoniales, scientifiques et éditoriales de la structure. Elle enseigne l’histoire et les théories de la marionnette à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts de la Marionnette. Depuis 2012, elle coordonne, en collaboration avec Julie Sermon, un cycle de recherches autour du thème « Marionnettes / Censures, propagandes, résistances », qui aboutit aujourd’hui au colloque international « Marionnettes et pouvoir ». Elle est membre de la commission Recherche et de la commission Publications et Communication de l’UNIMA internationale.


Raphaèle Fleury holds a PhD in French Literature and Civilization from the University Paris-Sorbonne. She is the author of several publications about Paul Claudel’s theatre and about puppetry, among which La Marionnette traditionnelle (Gadagne Musées, 2010), and Paul Claudel et les spectacles populaires, le paradoxe du pantin (Classiques Garnier, 2012). From 2009 to 2011, she was the project manager of the web portal Portail des Arts de la Marionnette (PAM: www.artsdelamarionnette.eu). She is now the manager of the Research and Documentation Center at the Institut International de la Marionnette, and coordinates heritage, scientific and editing matters of the IIM. She teaches History of Puppetry at the ESNAM, and she is, in collaboration with Julie Sermon, the co-organizer of the cycle of research about Puppetry / Censorship, Propaganda, Resistance, from 2012 to 2014, that is today culminating with the International Conference “Puppetry and Power”. She is a member of UNIMA’s Research and Publication-Communication Commissions.