Hélène Beauchamp

Hélène Beauchamp est maître de conférences en littérature comparée à l’université de Toulouse – Le Mirail, membre du laboratoire LLA-CREATIS. Agrégée de lettres modernes, ancienne pensionnaire de la Casa de Velázquez à Madrid, elle est l’auteur d’une thèse de doctorat en littérature comparée, dirigée par François Lecercle, intitulée « La Marionnette, conscience critique et laboratoire du théâtre. Usages théoriques et scéniques de la marionnette entre les années 1890 et les années 1930 (France, Espagne, Belgique) », soutenue en 2007 à l’université de Paris-Sorbonne. Ses domaines de recherche privilégiés sont : la marionnette, en particulier les textes et la dramaturgie de ce théâtre (formes traditionnelles et contemporaines); les théâtres de propagande, théâtres militants et théâtres de guerre au XXe siècle dans les aires francophones et hispanophones. Elle participe également aux travaux du laboratoire LLA-CREATIS autour de la « théâtralité de la scène érotique » et des « esthétiques queer », qui ont donné lieu à deux ouvrages collectifs qu’elle a codirigés.

Hélène Beauchamp is a lecturer in Comparative Literature at the University of Toulouse – Le Mirail, and member of the LLA-CREATIS laboratory. Holder of the ‘agrégation de Lettres Modernes’, former grant recipient at the Casa de Velásquez (Madrid), she is the author of a PhD thesis, managed by François Lecercle, presented in 2007 at the University Paris-Sorbonne: La Marionnette, conscience critique et laboratoire du théâtre. Usages théoriques et scéniques de la marionnette entre les années 1890 et les années 1930 (France, Espagne, Belgique) [The Puppet, critical conscience and theatre laboratory. Theoretical and practical uses of the Puppet (1890-1930s)]. Her research includes: puppetry, especially texts and dramaturgy of traditional and contemporary puppet theatre forms; propaganda theatre, militant theatres and theatre in wartime during the XXth century in the francophone and Spanish-speaking areas. She is also involved in the work of the LLA-CREATIS laboratory, that tackles « the theatrical dimension of the erotical scene » and the « queer aesthetics », on which topics she co-directed two publications.